Confirmer la suppression?

L'avis des internautes

49 avis déposés
Déposer un avis
  • Vous êtes ici :
  • Accueil/
  • Cave/
  • Bière Blonde Trompe Souris

Bière blonde 33 cl 5° Trompe souris

  • Bière Blonde Trompe Souris
  • Bière Blonde Trompe Souris
  • Bière Blonde Trompe Souris
Autres photos
  • Bière Blonde Trompe Souris
  • Bière Blonde Trompe Souris
  • Bière Blonde Trompe Souris
Etat : Occasion
Référence : Brasserie artisanale de la Divatte
3,00 € TTC
3,00 € TTC

Ce produit n'est actuellement pas disponible à la vente en ligne. Poser une question à propos de ce produit

Livraison entre 6 et 30 jours.

Brasserie Artisanale de La Divate

Bière Blonde 33 cl

Trompe Souris

 

 

Les ingrédients

 

La brasserie  utilise comme matières premières différents malts d'orge et de blé, des fleurs de houblons, des levures et de l'eau. Le malt est l'unique élément qui apporte le sucre nécessaire à la fermentation des bières (pas d 'ajout de sucre pour la fermentation en cuve).

C'est également lui qui est à l'origine de la couleurs des bières. Il aura alors été caramélisé ou torréfié pour l'élaboration des bières rousses et de bières brunes.

Le houblon est un ingrédient indispensable à la fabrication de la bière. Il est l'unique conservateur naturel. De plus, il joue un rôle vis à vis de l'amertume de la bière. Il en existe donc des amérisants (bières anglaises, belges) et des aromatiques (pils, bières allemandes).

 

L'orge

 

 

 

Pour élaborer les  bières, il est  utilisé un mélange de différentes variétés afin d'aboutir à un bon équilibre nez / palais. Les houblons proviennent d'une coopérative située au Royaume-Uni.

 

Les levures ajoutées au moût de bière sont typiquement anglaises. Elles travaillent donc à haute température pour la fermentation (25 à 30°C). Elles dégagent alors des arômes très floraux pour la blonde et plutôt fruités pour la rousse.

 

L'eau est l'élément primordial pour la fabrication de la bière. Pour le bon développement des levures, elle ne doit pas contenir de fer ou de chlore.

Les levures

 

L'eau du réseau  est la plus appropriées à l'heure actuelle.  Aujourd'hui, l' eau ne contient pas de fer. En ce qui concerne le chlore,  l'eau est tirée 24 heures avant la journée de brassage et sa température est portée à 90°C dans les 6 heures qui précèdent le brassage. Ainsi, elle est exempte de tout chlore pour les étapes de fabrication de la bière.

 

Une particularité : La refermentation en bouteilles

 

Pour la fabrication des bières, le travail est éffectué en fermentation haute. C'est à dire qu la température de fermentation est maintenue entre 25 et 30°C et que le CO2 produit est rejeté et non pas conservé dans la bière. Ainsi, la bière laisse s'échapper tous les sous-produits de fermentation très volatiles.

 

 

 

l'embouteilleuse

 

A l'embouteillage, la bière est alors plate. Il est incorper un sirop de glucose afin de relancer la fermentation cette fois-ci dans les bouteilles elles-mêmes. ( On peut comparer cette technique à la méthode dite "traditionnelle " des pétillants.) Alors la bière prend tout son gaz et un dépôt de levures apparaît au fond de la bouteille. On parle alors de bière sur levures ou sur lies.